Long-term Care Insurance: Knowledge Barriers, Risk Perception and Adverse Selection

Long-term Care Insurance: Knowledge Barriers, Risk Perception and Adverse Selection 2019-09-24T19:06:14+00:00
Résumé court:

Nous réalisons une enquête dans laquelle nous demandons aux répondants d’évaluer différents produits protégeant contre le risque financier associé aux soins de longue durée. Nous utilisons des variations de prix introduites dans l’enquête, ainsi que des risques objectifs de décès et de besoin de soins pour le Canada et les probabilités d’achat fournies par les répondants, pour prédire l’équilibre du marché de l’assurance soins de longue durée. Nous investiguons ensuite la faible couverture de ce produit, et trouvons que 44% des répondants sans assurance ne s’en sont jamais fait offrir, tandis que 31% de l’échantillon global n’avait aucune connaissance du produit. Nos résultats suggèrent que l’auto-sélection d’individus à risque élevé joue un faible rôle dans la couverture limitée. Une fois les répondants informés des risques, nous trouvons que la demande reste faible en raison de mauvaises perceptions des risques, de l’absence d’intention de legs et de la propriété domiciliaire.

Auteurs publication: Martin Boyer, Philippe De Donder, Claude Fluet, Marie-Louise Leroux et Pierre-Carl Michaud
Numéro: 17-01
Année: 2017