Résumé court:
Cet article vise à estimer les besoins et dépenses futurs au Québec en matière de soins de longue durée, et à proposer et évaluer un ensemble de réforme haussant l’utilisation des soins à domicile tout en haussant la couverture publique des besoins en soins. La réforme proposée améliore la capacité des utilisateurs de choisir leur fournisseur avec la création d’un compte de soins pour aîné. Elle améliore également la neutralité du soutien public par rapport aux différents milieux de vie, en haussant la contribution des résidents en établissements de soins et en conservant les crédits d’impôt pour aider les aînés ayant des besoins de soins plus faibles. À l’aide d’une modélisation dynamique détaillée des besoins de soins, des milieux de vie et des dépenses, nous estimons que les besoins en soins de longue durée augmenteront rapidement dans les deux prochaines décennies et que les coûts deviendront vite prohibitifs selon les politiques actuelles. Nous montrons que des économies substantielles pourraient être réalisées.
Auteurs publication: Nicholas-James Clavet, Réjean Hébert, Pierre-Carl Michaud et Julien Navaux.
Numéro: 22-01
Année: 2022