Public Pensions and Low Income Dynamics in Canada

Public Pensions and Low Income Dynamics in Canada

Résumé court:

Cet article se concentre sur les individus de plus de 50 ans et montre que la prise en compte de la persistance et de la dynamique de faible revenu est essentielle pour comprendre la pauvreté. À partir des données administratives pour le Canada de l’Étude longitudinale et internationale des adultes (ELIA), nos résultats indiquent que la pauvreté des personnes âgées est très persistante et dépend fortement des gains en cours de vie. Nous démontrons que de commencer à recevoir une pension publique implique une probabilité plus élevée de sortir de la pauvreté. Ces résultats sont confirmés dans un modèle probit dynamique, qui permet de contrôler l’hétérogénéité non observée et les préférences individuelles. Bien que les pensions publiques n’éliminent pas à elles seules la pauvreté chez les personnes âgées, elles contribuent à l’atténuer en réduisant la persistance et en augmentant le taux de sortie de la pauvreté des personnes les plus exposées.

Auteurs publication: Mayssun El-Attar et Raquel Fonseca
Numéro: 20-02
Année: 2020
 
By | 2020-02-06T16:57:44+00:00 février 6th, 2020|Dernières publications|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment